Quelques points de réglement (manches)

 

INSCRIPTION POUR LES MANCHES DES VENDREDIS :

 

Vous serez averti par sms le vendredi matin de chaque manche. Il vous est demandé d’y répondre pour les besoins  de l’organisation et d’ installation (nombre de tables et nombre de stacks nécessaires).

 

·         Si vous devez arriver en retard,  il suffit de le spécifier dans votre texto et nous ferons tourner vos blindes jusqu’à votre arrivée.

·         Si vous venez sans avoir répondu au préalable au sms, vous serez pénalisé sur votre stack de départ  (80 000 jetons au lieu de 120 000 jetons). Merci pour votre compréhension.

 

 

LE MINIMUM DE JOUEURS PAR TABLE :

 

Au début de la manche, le jeu commence à une table à partir de 3 joueurs assis.

Au retour d’une pause, le jeu commence à partir de 2 joueurs assis.

 

 

PRESENCE DES JOUEURS A LA TABLE :

 

Un joueur doit être assis à sa place lorsque la première carte est distribuée pour pouvoir jouer la main.

Un joueur doit être assis à sa place pour conserver sa main vivante, pour demander le « time ».

Un joueur qui se lève et qui s’éloigne de la table alors qu’il est toujours en jeu verra sa main jetée automatiquement sauf s’il est à tapis.

Un joueur qui allume ou décroche son téléphone voit sa main automatiquement jetée.

 

 

LES JOUEURS SONT RESPONSABLES DE LEURS CARTES :

 

Tout joueur est seul et unique responsable de ses cartes. A lui de les protéger afin qu’aucune mésaventure ne puisse lui arriver, par exemple en les plaçant devant lui avec une protection dessus qui permettra de les identifier.

Les cartes des joueurs toujours en jeu doivent toujours rester sur la table et être visibles.

 

 

COMPTER LES JETONS :

 

Le seul cas où une demande de compter les jetons doit être accordée est celui d’une mise : le joueur doit compter et annoncer le montant total des jetons misés sur la demande d’un adversaire encore en jeu.

Dans tous les cas (jetons restants devant un joueur, différence à rajouter pour suivre, montant total du pot) aucune obligation n’est faite aux joueurs de compter quoi que ce soit.

 

 

LES JETONS DES JOUEURS (STACKS) DOIVENT ETRE VISIBLES :

 

Tout joueur doit pouvoir estimer les tapis de ses adversaires. En conséquence il est obligatoire de ranger ses jetons par valeur et par des piles de taille équivalente.

Les jetons de la plus forte valeur doivent rester bien visibles et mis en évidence.

La seule annonce qui est obligatoire si elle est demandée, est l’annonce exacte du montant d’une mise ou d’une relance. Dans le dernier cas, le décompte doit être fait sur la totalité de la mise. Un joueur peut demander le nombre de jetons par pile d’un adversaire ou la taille totale du tapis MAIS l’adversaire n’a aucune obligation de répondre.

 Les racks ne peuvent être utilisés que pour le déplacement des jetons d’une table à une autre.

 

 

DEMANDE DU « TIME » :

 

Quand un délai raisonnable s’est écoulé, le « Time » peut être demandé. Le joueur qui hésite se verra donner un maximum d’une minute pour prendre sa décision. Si aucune action n’a été prise avant le temps imparti, il y aura un décompte de dix secondes supplémentaires. Si le joueur n’a toujours pas agi à la fin du décompte, sa main sera brûlée. Une demande ne peut être faite que par un joueur assis à la table, qu’il soit en jeu ou non, ou un responsable de salle.

 

 

 BOUTON EN HEADS-UP :

 

En heads-up, la petite blinde est au bouton et parle en premier. Lorsque le heads-up commence, le bouton doit être ajusté afin qu’aucun joueur ne soit de grosse blinde deux fois de suite. Les cartes sont données en commençant par la grosse blinde.

 

 

LE BOARD PREMATURE :

 

Toute carte prématurée doit être reprise quelque soit l’action des joueurs oubliés, même s’ils passent (check ou fold) . Dans tous les cas de cartes du board prématurées, les mises précédant la faute du donneur ne sont pas annulées. Les cartes en jeu (hors cartes jetées et brûlées ou flashées ou feuilles mortes mais avec les cartes dévoilées prématurément) sont remélangées et un board est tiré sans brûler de carte.

 

LA TURN PREMATUREE :

 

Lors d’une turn prématurée, le principe reste de garder autant que possible les cartes destinées à être sorties. Ainsi, on brûle une nouvelle carte et on tire la river qui devient la turn. La « mauvaise turn » et les cartes restant à distribuer sont mélangées pour tirer la river sans brûler de carte. Si leur nombre le permet, ceci se fera sous l’œil d’un responsable de salle.

 

 

LA RIVER PREMATUREE :

 

Si c’est la river qui est prématurée, la river seule et les cartes restant à distribuer sont mélangées pour tirer une nouvelle river sans brûler. Si leur nombre le permet, cela se fera sous l’œil d’un responsable de salle.

 

 

METHODES  DE RELANCE :

 

Une relance peut être faite de deux manières :

·         En plaçant le montant total de la relance en un seul geste (précédé ou non de l’annonce de relance) entre les jetons du joueur et le pot.

·         En annonçant verbalement le montant total avant le geste de mise des jetons entre les jetons du joueur et le pot.

Si un joueur met le montant du call ou un autre montant inférieur au minimum de relance sans annoncer son intention de relancer, la mise reste un « call », la règle des 50% est applicable à ce cas.

Le joueur se doit de faire connaître le plus clairement ses intentions de mise. Toute action interprétée par les autres joueurs et validée par le responsable de salle engagera le joueur qui aura commis l’erreur.

Après une relance (ou une blinde), le fait de placer un seul jeton de valeur supérieure correspond à un « call » si la relance n’est pas verbalement annoncée. Pour relancer avec un seul jeton de valeur supérieure, une annonce doit être faite avant que le jeton ne touche la surface de la table. Si la relance est déclarée (mais pas le montant), la relance sera du montant du jeton.

 

 

FIN D’UN COUP :

 

*montrer ses cartes sur un coup fini sans abattage : un joueur peut, s’il gagne le coup sans que sa dernière mise ne soit suivie, ne montrer qu’une seule carte. Qu’il n’en montre qu’une ou les deux, s’il les montre à un joueur il doit les montrer à tous.

 

*les cartes ont raison : à l’abattage, les cartes parlent. Les annoncent verbales concernant la main d’un joueur n’ont aucune valeur ; cependant, un joueur annonçant délibérément une fausse main pourra être pénalisé.

 

*abattage : à la fin du dernier tour d’enchères, le joueur qui a effectué la dernière action agressive dans ce tour doit montrer sa main le premier. S’il n’y a aucune mise, le premier joueur à gauche du bouton est le premier à montrer sa main et ainsi de suite dans le sens des aiguilles d’une montre. Par main on entend obligatoirement les deux cartes. Un joueur qui jette ses cartes face cachée perd tout droit à voir les cartes des adversaires. Si tous les joueurs impliqués dans le coup jettent leurs cartes, le dernier joueur à avoir des cartes en main remporte  le coup et n’a pas  obligation de montrer ses cartes.

Un joueur n’a l’obligation de montrer ses cartes que pour réclamer un pot. Un joueur qui déclare avoir perdu un coup n’est pas obligé de montrer sa main. Un joueur a toutefois obligation de montrer ses cartes si la demande est faite par un responsable de salle dans le seul but de contrôle.

 

 

CROUPIER :

 

Lorsqu’un joueur est croupier à une table, il ne doit  en aucun cas :

·          porter un jugement sur le jeu

·         ne faire aucun commentaire sur le jeu

·         regarder les cartes des autres joueurs même si elles sont couchées.

 

 

DEPART PRECIPITE :

 

Tout joueur souhaitant sortir définitivement de la table le signale au responsable de salle afin de retirer définitivement ses jetons et définir son classement à ce moment du jeu.



Réagir